Quantcast

Imprimer la recette

5
(5)

Tout en sirotant mon un petit jus l’aloé vera, je vous écris un nouvel article sur le sujet pour faire la mise à jour de ma technique « comment faire du jus d’aloé vera ? » et parler aussi des bienfaits de cette plante qui gagne à être connue. Elle est devenue très à la mode, mais n’oubliez pas de prendre quelques précautions pour la consommer. Je répondrai aussi aux nombreuses questions que j’ai reçu sur le sujet.

Video: Jus d’aloé vera bienfaits et conseils – Cuisine Saine


Démonstration sur la réalisation du jus pas à pas

Matériels utilisés dans la vidéo

Les bienfaits de l’aloé vera

Les bienfaits de l’aloé vera

Les bienfaits de l’aloé vera

L’aloé vera est de la même famille que l’ail et l’oignon, c’est une Liliacée. Elle est bourrée de vitamines, de minéraux, d’acides aminés, d’enzymes et de micronutriments. À elle seule, elle peut combler les carences alimentaires, parait-il.

Elle est connue pour favoriser la digestion des lipides. Elle est indiquée pour nettoyer le tube digestif et aussi le rééquilibrer. Ce qui n’est pas du luxe quand on souffre de colopathie fonctionnelle. Une amie, atteinte de maladie de Crohn me disait que dans son cas le gel d’aloé vera à boire faisait comme un baume sur ses intestins. Pour rester dans le secteur des intestins, cette plante est aussi une anti inflammatoire du système digestif, et à la réputation d’être calmante.

  • Le gel d’aloé vera peut avoir un effet laxatif, surtout s’il est mal préparé, mais je vous expliquerai comment faire dans la suite de l’article et la vidéo. Elle est aussi diurétique.
  • C’est une plante dépolluante, des intérieurs et de nos intérieurs aussi. Elle contribue à éliminer les substances toxiques dans l’organisme.
  • Elle est aussi une stimulante du système immunitaire qui nous permet d’avoir une meilleure résistance aux agents infectieux. Elle nous offre aussi ses bienfaits dans la résistance au stress et à la fatigue.
  • Elle permet aussi de rééquilibrer la glycémie.
  • L’aloé vera est très connue pour ses bienfaits pour la peau, en cas de coup de soleil, de plaie ou de boutons. Son action sur la peau est adoucissante et émolliente. On trouve beaucoup de cosmétique qui en contient. Ils doivent être composé à partir de gel pur et frais pour être efficace. La plupart sont fabriqués à base d’aloé vera en poudre qui a perdu toutes ses vertus.

Les précautions à prendre

Aloé vera Les précautions à prendre

Aloé vera Les précautions à prendre

La seule chose qu’on consomme dans la feuille d’aloe vera c’est uniquement le gel contenu dans la feuille. La peau verte ne se mange pas, elle contient de l’aloïne.

Quand on consomme la feuille, on en prélève un morceau. Il faudra prendre bien soin de retirer la peau verte de l’aloé vera au couteau et de rincer sous l’eau le gel ou le faire tremper 20 minutes ou plus dans de l’eau claire. Il est inutile de faire tremper le morceau avec la peau, simplement le gel.

Il parait que le mélanger avec du miel multiple les bienfaits et le citron assure la conservation.

Le jus d’aloé vera est tout de même déconseillé aux enfants et femmes enceintes. Il faut savoir que certains jus vendus dans le commerce sont en fait un broyage de la feuille entière. Donc effectivement pas top pour la santé. Il faut rester vigilant quand on achète du jus l’aloé vera conditionné.

Je peux manger le gel d’aloé que j’ai chez moi ?

Il faut être bien certain qu’il s’agit d’Aloe Vera de la variété Barbadensis Miller. Elle pousse dans le bassin méditerranéen et vous pouvez l’avoir dans cette zone là en extérieur. Il faudra attendre 5 ans avant d’y prélever des feuilles.

Si vous consommez des feuilles d’aloé vera qui ont poussées en intérieur, méfiance ! C’est super d’avoir un aloé c’est une plante dépolluante. Mais l’inconvenant de l’avantage c’est si on souhaite consommer les feuilles qui ont dépolluées un lieu. Elle absorbe notamment les formaldéhydes qui se retrouvent dans la plante.

Il vaut mieux consommer des feuilles issues d’un milieu le plus sain possible en extérieur.

Cultiver l’aloé vera chez soi, est-ce une bonne idée ?

Si vous avez un jardin autour du bassin méditerranéen, allez-y ! Choisissez la variété Barbadensis Miller et attendez 5 ans avant de commencer à prélever des feuilles.

Pour les endroits moins chauds vous pouvez essayer la serre ou la véranda.

Vous l’aurez compris dans le paragraphe précédent, évitez de consommer les plantes poussées en intérieur car l’aloé vera absorbe les formaldéhydes présents dans les colles et vernis.

Comment faire du jus d’aloé vera chez soi ?

  • Recette sans gluten
  • Recette sans lactose
  • Recette bio

Comment faire du jus d’aloé vera chez soi ?

Comment faire du jus d’aloé vera chez soi ?

Boisson

Pour 1 pain sans gluten
Temps de préparation :
Temps de cuisson :

Ingrédients

  • 10 cm de feuille d’aloé vera
  • 1 citron vert ou jaune
  • 1 cuil. à café de miel
  • 15 aine de feuilles de menthe (facultatif)
  1. Passez un chiffon humide sur la feuille entière.
  2. Coupez un morceau de feuille avec une coupure nette à l’air d’un couteau bien aiguisé.
  3. Vous pouvez mettre une feuille de protection sur la partie où le gel est apparent et mettre le reste de la feuille au réfrigérateur.
  4. Ensuite retirer bien la peau verte à l’aide d’un couteau, toujours bien aiguisé. Il ne doit pas rester de peau verte sur le gel.
  5. Ensuite vous pouvez rincer le gel ou le plonger dans l’eau pendant au moins 20 minutes.
  6. Ensuite le mettre au blender, si vous avez un blender sous vide c’est idéal vous n’aurez pas trop de mousse.
  7. Ajoutez le jus d’un demi-citron, une cuillère à café de miel et si vous voulez un peu de menthe.
  8. Complétez avec de l’eau et mixez bien pour obtenir un jus bien homogène.
  9. Dégustez aussitôt.

La conservation du jus d’aloé vera

Si vous voulez conserver le jus, il y a plusieurs techniques possibles. Tout dépend du temps de conservation que vous souhaitez obtenir.

Si vous voulez conserver le jus d’aloé vera pendant 1 semaine, mixez le gel dans de l’eau avec un jus de citron. Versez-le dans une carafe ou une bouteille sous vide et faites le vide . Ensuite vous pourrez conserver le jus sur une semaine. N’oubliez pas de refaire le vide à chaque prélèvement.

Si vous voulez conserver le jus plusieurs mois, dans ce cas la congélation sera une bonne option. Préparez votre jus comme expliqué dans le paragraphe précédent. Ensuite versez le jus obtenu dans des bacs à glaçons, puis mettez au congélateur. Une fois pris mettez les glaçons dans un sac congélation et conservez ainsi pendant 4 mois. Vous pourrez sortir les glaçons au besoin pour les ajouter dans vos jus ou vos smoothies.

Le conseil de Karen

Print Friendly, PDF & Email

Notez la recette

Cliquez sur les étoiles pour noter la recette

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 5

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter cette recette.

Comment avez-vous trouvez cette recette ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Je suis désolée que cette recette ne vous ait pas été utile!

Améliorons cette recette !

Dites-nous comment améliorer cette recette ?

Instagra Karen Chevallier

Vous avez testé et aprécié la recette ? Partagez-la sur instagram !

Pensez à m'indentifier avec : @karenchevallier et #aveccuisinesaine que je puisse voir vos réussites.

Mots clés :

Karen du blog Cuisine Saine

Auteur culinaire spécialisée dans l'alimentation santé et les recettes sans gluten, sans lactose, sans caséine, sans oeuf ou encore sans sucre. J'ai 8 livres à mon actif. Passionnée par le lien entre l'alimentation et la santé, j'ai crée le blog Cuisine Saine en 2008 pour aider les intolérants à manger gourmand malgré les interdits.

Retrouvez moi sur : Youtube recettes sans gluten Facebook blog Cuisine Saine Twitter blog Cuisine Saine Instagram blog Cuisine Saine Pinterest

Ne partez pas, restons en contact !

Laissez-moi votre email pour recevoir directement dans votre boite mail les dernières recettes de Cuisine Saine !

Il reste simplement un lien à cliquer dans un mail que vous recevrez d'ici quelques minutes.