Quantcast

Imprimer la recette

4.6
(11)

ail des ours

Ma grande sœur en ballade en forêt m’a trouvé de l’ail des ours ! Formidable c’est une plante que j’affectionne particulièrement, laissez moi vous en parler ! L’ail des ours est aussi nommé ail sauvage ou par son nom latin Allium ursinum. Pour la blague quand ma sœur vivait en Hongrie elle avait régulièrement beaucoup d’ail sauvage à consommer au point qu’elle ne savait plus quoi en faire. Alors que je peinais à en trouver. Quand elle a vu un beau tapis de cette jolie plante, elle a de suite pensé à moi :).

Propriétés médicinales de l’ail des ours

L’ail des ours porte son nom car les ours en consomment à la sortie de l’hiver, après leur période l’hibernation. Il purifierait le sang. Les vertus de l’ail des ours sont pratiquement les mêmes que celles de l’ail classique. En plus de ses vertus purifiantes pour le sang, il est vermifuge, antibiotique naturel, ferait baisser la glycémie et il aurait même des vertus amincissantes. C’est une plante riche en vitamine C, elle est considérée comme antiseptique, hypotensive, amincissante et dépurative.

Les bulbes d’ail des ours sont utilisés pour faire des sirops, des cataplasmes, des décoctions ou des jus aux propriétés analgésiques et purifiantes.

Il existe une recette d’élixir à l’ail des ours pour dit-on la mémoire (feuilles d’ail des ours mis à macérer dans de l’eau de vie, puis 14 jours au soleil). Et un vin d’ail des ours, des feuilles bouillies dans du vin blanc, il serait bon pour les problèmes respiratoires.

Comment reconnaitre l’ail des ours ou ail sauvage ?

Attention l’ail des ours ressemble beaucoup à du muguet quand il n’est pas en fleur. Mais froissez une feuille d’ail des ours et son odeur l’ail caractéristique ne vous trompera pas ! Sinon attendez de voir ses inflorescences rondes avec des petites fleurs blanches en étoiles. Ne pas le confondre non plus avec le colchique d’automne. Le muguet et le colchique sont très toxiques. Fiez vous surtout à l’odeur. Au moindre doute ne cueillez surtout pas.

Les feuilles de l’ail sauvage apparaissent dès février / mars, ensuite les fleurs arrivent vers avril/juin. Vous pouvez cueillir l’ail des ours sur toute cette période.

Dans l’ail des ours tout se mange, les feuilles, les fleurs et les bulbes. Personnellement je consomme surtout les feuilles.

Où trouver l’ail des ours ?

L’ail sauvage pousse en général en forêt, dans les sous bois, dans des zones humides et ombragées. On le trouve en tapis et l’odeur nous alerte. C’est une plante qui pousse très bien qui est même considérée comme envahissante.

Cultiver l’ail des ours ou l’ail sauvage

Si vous n’habitez pas à côté d’une forêt mais que vous avez un jardin, vous pouvez aussi en faire pousser chez vous, de préférence dans une zone humide et ombragée. Souvent on ne sait pas quoi mettre à l’abri des grands arbres, alors l’ail des ours à sa place toute trouvée !

Vous trouverez des graines à semer en juillet ou plus rarement des plants.

Conserver l’ail des ours

Au plus tôt après la cueillette vous pouvez transformer votre petit trésor nettoyage / tri des feuilles.

Séchez bien les feuilles et disposez-les dans un torchon propre. Vous pouvez les conserver ainsi quelques jours dans le bac de votre réfrigérateur.

Sinon j’en prépare aussi dans un genre de pesto simplifié que j’inclue ensuite dans mes recettes.

recette ail des ours

Temps de préparation :

Ingrédients

  • 250 g de feuilles d’ail des ours
  • 150 ml d’huile d’olive
  • 60 g de pignons de pin
  1. Lavez et séchez les feuilles. Déposez-les dans un mixer avec l’huile d’olive et les pignons de pin.
  2. Mixez le tout.
  3. Vous pouvez en mettre dans un bac à glaçons pour en congeler une partie.
  4. Le reste peut être mis dans un bocal pour les utilisations de la semaine à venir. Vous pouvez en mettre dans vos plats de légumes, vos soupes, vos vinaigrettes, vos cakes, pâtes, pain…

Cuisiner l’ail des ours

Soupe, sauce, salade, cake, tarte, wok, sur du pain… Ou encore en pesto mon préféré ! Les prochaines recettes, je vous donnerai des idées pour le cuisiner.

L’ail des ours s’accorde bien avec les salades, la viande, rehausse le gout des légumes (comme l’ail).

Recettes avec le l’ail des ours

Le conseil de Karen

N’hésitez pas à congeler l’ail des ours, ça fonctionne très bien.

Print Friendly, PDF & Email

Notez la recette

Cliquez sur les étoiles pour noter la recette

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de votes : 11

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter cette recette.

Comment avez-vous trouvez cette recette ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Je suis désolée que cette recette ne vous ait pas été utile!

Améliorons cette recette !

Dites-nous comment améliorer cette recette ?

Instagra Karen Chevallier

Vous avez testé et aprécié la recette ? Partagez-la sur instagram !

Pensez à m'indentifier avec : @karenchevallier et #aveccuisinesaine que je puisse voir vos réussites.

Karen du blog Cuisine Saine

Auteur culinaire spécialisée dans l'alimentation santé et les recettes sans gluten, sans lactose, sans caséine, sans oeuf ou encore sans sucre. J'ai 8 livres à mon actif. Passionnée par le lien entre l'alimentation et la santé, j'ai crée le blog Cuisine Saine en 2008 pour aider les intolérants à manger gourmand malgré les interdits.

Retrouvez moi sur : Youtube recettes sans gluten Facebook blog Cuisine Saine Twitter blog Cuisine Saine Instagram blog Cuisine Saine Pinterest

Ne partez pas, restons en contact !

Laissez-moi votre email pour recevoir directement dans votre boite mail les dernières recettes de Cuisine Saine !

Il reste simplement un lien à cliquer dans un mail que vous recevrez d'ici quelques minutes.