Je vous avais déjà proposé une recette de bouillon déshydraté sans sel à base de résidus de fibre de l’extracteur de jus. Aujourd’hui je reviens sur l’épineuse question des bouillons cubes avec une nouvelle recette à base de légumes entiers.

Je vous propose de remplacer les bouillons cubes industriels par votre propre poudre maison. Vous serez sûr de la composition de votre poudre, vous ajouterez du sel comme vous le sentez en fonction de vos goûts et de votre santé. Et en prime vous allez diminuer vos déchets.

Que peut-on trouver dans les bouillons cubes ?

Bien sûr ça va dépendre des marques, mais ce qu’on leur reproche c’est souvent la présence de glutamate monosodique (ou E621), un exhausteur de goût largement utilisé dans l’industrie agro alimentaire. Les experts s’accordent à dire qu’il empêcherait un bon fonctionnement des neurones. Et que plus on en mange plus on a envie de manger. Malheureusement il peut se cacher sous différents noms « arômes, épices, assaisonnement, extrait de levure, acide glutamique… ». Il faut rester vigilent, notamment avec le terme « extrait de levure » qu’on trouve aussi en bio !

Plus largement on va trouver du glutamate dans les produits transformés tels que les chips, les soupes instantanées, certaines charcuteries, le surimi, certains plats préparés, parfois dans des desserts ou bonbons. Il faut savoir qu’en association avec le colorant bleu il serait 7 fois plus nocif. Les cocktails d’additifs il faut donc s’en méfier en général par prudence.

On peut également trouver de l’huile de palme et quand on voit la catastrophe écologique que cette huile engendre, autant privilégier les produits « sans huile de palme ». Je sais ce n’est pas toujours évident même en bio !

On peut trouver aussi du sirop de glucose qui provoquerait la résistance à l’insuline et à plus long terme le diabète. Ce n’est pas dans les bouillons cubes qu’on en trouve le plus mais on peut se demander ce que ça fait là.

Bien souvent on peut y trouver des grands allergènes comme le gluten, le lait, le soja, la moutarde. Pour les personnes sensibles il faut s’abstenir.

La recette pour remplacer les bouillons cubes

J’utilise ce bouillon pour ajouter à des plats mijotés, un peu dans les poêlées de légumes, pour faire cuire du riz ou des pâtes. J’ai mis pas mal de sel dans sa composition car il me sert à la fois pour saler mon eau de cuisson et pour donner du goût. Bien sûr vous pouvez le préparer sans sel, ou avec moins de sel suivant vos goûts, vos habitudes et vos usages.

Cette recette n’est pas fermée, à vous d’ajouter légumes ou épices de votre choix. Il s’agit d’une base. Essayez de mettre toujours des branches de céleri car c’est une super base pour donner du goût. Carottes et poireaux sont aussi des bonnes bases.

Pour cette recette c’est idéal d’avoir un déshydrateur car on va déshydrater beaucoup de légumes. Vous pouvez le faire au four à température minimum en surveillant l’état de déshydratation régulièrement. Pour info un déshydrateur comme le mien il faut compter environ 0,60€ électricité pour 12 heures d’utilisation (suivant votre abonnement bien sûr).

Recette de bouillon de légumes maison

  • Recette sans gluten
  • Recette vegan
  • Recette bio

Comment remplacer les bouillons cubes ?

Pour 750 ml de poudre
Temps de préparation :
Temps de déshydratation :

Ingrédients

  • 2 gros poireaux
  • 6 carottes
  • 1 boule de céleri rave
  • 1 botte de céleri branche
  • 3 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 10 g de feuille de thym
  • 1/3 du poids des légumes déshydratés de sel
  1. Lavez bien tous les légumes, inutile de les éplucher s’ils sont bio.
  2. Garder le maximum de vert de poireau et coupez-les en rondelles fines. Déposez-les sur une grille allant dans le déshydrateur (ou au four à défaut).
  3. Coupez les carottes en rondelles, la boule de céleri en tranches fines. Disposez-les sur une grille de la même manière.
  4. Coupez en morceaux d’1 cm la botte de céleri branche, épluchez les oignons et coupez-les en fines rondelles. De même étalez-les sur une grille en essayant de ne pas trop les superposer.
  5. Épluchez les gousses d’ail, coupez-les en deux et faites-les déshydrater.
  6. Mettez en route votre déshydrateur à 60°C pendant une 15 aine d’heures. Ici je ne cherche pas une qualité crue (max 40°C) car je vais utiliser ce mélange principalement pendant les cuissons.
  7. Ensuite pesez vos légumes secs et ajoutez plus ou moins 1/3 du poids en gros sel gris.
  8. Versez le tout dans un blender haute performance avec les feuilles de thym.
  9. Mixez pour obtenir une poudre fine.
  10. Versez votre poudre dans un contenant bien hermétique à conserver dans un endroit frais.
  11. J’ai obtenu l’équivalent de 750 ml de poudre avec mes légumes, ça dépendra du poids des vôtres et de la quantité de sel que vous ajouterez.
  12. Si les légumes sont bien déshydratés vous pouvez conserver ce remplaçant aux bouillons cubes pendant 1 an facilement. De toute façon vous l’utilisez bien avant.

Le conseil de Karen

Pensez à en faire une bonne quantité et à partager cela avec vos amis et famille.

 Cet article vous plait? Vous en voulez d'autres?

 Cet article vous plait? Vous en voulez d'autres?

Rejoignez les 135 000 abonnés à Cuisine Saine et recevez chaque semaine par e-mail des tutos et des recettes comme celle-ci. Bien sûr, c'est gratuit.  

>>> Profitez-en pour découvrir à ma chaîne YouTube !

Cliquez sur le lien que vous avez reçu par e-mail pour valider votre abonnement.