Quantcast

Imprimer la recette

5
(1)

Le circuit court a le vent en poupe ! C’est le bon moment pour les consommateurs que nous sommes de tirer avantage de ce marché en plein essor. Il faut dire que les confinements ont fait exploser la demande.

Quels sont les avantages du circuit court ?

Quels sont les avantages du circuit court ?

Là où j’habite, il y a des maraîchers en activité et faute de débouchés dans la restauration, certains se sont mis à vendre aux habitants de la commune et à celles alentours. Certes le maraîcher a plus de travail car en plus de produire il vend. Mais quelle joie de découvrir nos voisins et leur travail. Le circuit court amène le lien social avec lui. A une époque où nous en manquons cruellement, j’y vois un intérêt certain.

Avec cette façon de consommer nous sommes naturellement en lien avec les saisons, et nous pouvons poser toutes les questions qui nous taraudent sur la façon dont est produite notre nourriture.

Sans intermédiaire ou avec le moins possible, le juste prix est payé au producteur, qui peut mieux vivre de son travail, et ainsi on peut conserver un savoir fait localement. Et si suffisamment de consommateurs se mettent aux circuits courts, on peut espérer des créations d’emploi dans ce secteur en pleine expansion.

Il n’y a pas que chez les exploitants qu’on peut trouver du local, dans le magasin bio que je fréquente les produits locaux sont désormais mis en avant. Ce qui permet de mettre en exergue un patrimoine local et le faire vivre. Et pour les habitants des grandes villes, c’est une chance. Car trouver un petit producteur est alors une mission moins évidente.

Avant chaque lieu avait « son » type de fruits ou de légumes phares. D’ailleurs on parle encore « des cerises de Montmorency », des « Chou de Pontoise » ou des « épinards de Rueil ». Si vous avez un potager, vous avez peut-être déjà testé les semences qui se plaisent le plus dans votre terroir. Profitons au mieux de ce qui pousse à proximité.

Bien entendu, moins de transport, moins d’emballages, moins de gaspillage et un produit plus frais. Sur les marchés vous pouvez aussi trouver des exploitants qui vendent leur production sans intermédiaire. Vous les reconnaissez souvent à la file d’attente qui se forme naturellement devant ses bons produits frais.

Je crois aussi que ce qui fait du bien à notre santé pousse près de nous. Je m’explique : une plante s’adapte à un climat et un terroir. Il y a fort à parier que si je vis sous ce même climat, cette plante sera plus adaptée à mes besoins. Je suis toujours émerveillée, au printemps au moment de faire une petite cure de nettoyage la nature nous offre les plantes adéquates comme le pissenlit ou la sève de bouleau.

Et vous, êtes-vous passé aux circuits courts ?

Notez la recette

Cliquez sur les étoiles pour noter la recette

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter cette recette.

Comment avez-vous trouvez cette recette ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Je suis désolée que cette recette ne vous ait pas été utile!

Améliorons cette recette !

Dites-nous comment améliorer cette recette ?

Karen du blog Cuisine Saine

Auteur culinaire spécialisée dans l'alimentation santé et les recettes sans gluten, sans lactose, sans caséine, sans oeuf ou encore sans sucre. J'ai 8 livres à mon actif. Passionnée par le lien entre l'alimentation et la santé, j'ai crée le blog Cuisine Saine en 2008 pour aider les intolérants à manger gourmand malgré les interdits.

Retrouvez moi sur : Youtube recettes sans gluten Facebook blog Cuisine Saine Twitter blog Cuisine Saine Instagram blog Cuisine Saine Pinterest

Ne partez pas, restons en contact !

Laissez-moi votre email pour recevoir directement dans votre boite mail les dernières recettes de Cuisine Saine !

Il reste simplement un lien à cliquer dans un mail que vous recevrez d'ici quelques minutes.