Quantcast

Imprimer la recette

0
(0)

Mes courses en Bio

Pour faire mes courses cette semaine, je me suis rendue dans le magasin Biocoop le plus proche de chez moi, celui de Saint-Ouen-l’Aumône. Quand j’habitais à Paris j’allais au magasin Biocoop Paris Glacière et quand je vivais à Rueil Malmaison, je me rendais à Biocoop Rueil. Bref, Biocoop et moi c’est une longue histoire ! On a tous notre magasin Biocoop préféré à proximité.

Biocoop c’est le premier magasin bio que j’ai fréquenté en 1997. Après mes études d’horticulture (qui n’avait rien de bio) j’avais envie de redonner du sens à ma consommation. Après avoir vu et testé un mode de culture qui n’avait rien à voir avec le respect des hommes et des végétaux, j’ai eu un déclic. Les salades en piscine et les tomates sur de la laine de roche, il y avait un truc qui bloquait en moi. J’avais le souvenir du potager de mon grand-père et c’était ça que je souhaitais profondément. C’était ça qui me paraissait être juste, à la bonne place. A l’époque mes professeurs n’avaient pas grand-chose à faire du bio et cette filière n’existait pas. Quand je vois aujourd’hui le nombre de permaculteurs passionnées ça me donne du baume au cœur ! Le vent tourne et les mentalités ont totalement changées.

biocoop

Ça fait presque 20 ans que je me fournis en grande partie dans les magasins bio, depuis mes premiers salaires, c’est dire. Les valeurs et l’éthique de Biocoop font sens avec mes propres valeurs.

Pourquoi je fais mes courses en bio ?

Je fais mes courses dans les magasins bio pour différentes raisons. Tout d’abord d’un point de vu santé, ma santé et celle de la planète. Mettre des pesticides et autres produits phytosanitaires dans nos assiettes est totalement aberrant. On se retrouve avec des eaux et des sols totalement morts et pollués. En privilégiant le bio non seulement on se fait du bien, mais on pense aussi aux générations futures. On évite de se tirer une balle dans le pied. Comment en tuant nos sols, nos abeilles et en rendant notre eau non potable et notre air irrespirable allons-nous nous en sortir ? En achetant bio, on participe déjà nettement moins à cette catastrophe.

Après il y a tout une démarche, un mode de vie bio. J’essaie de réduire les déchets, je composte, j’agrandis mon potager tous les ans, je privilégie le vrac, je fuis le suremballage, je fabrique mes produits d’entretien, certains cosmétiques aussi… Ce sont tous nos petits actes de la vie quotidienne qui peu à peu repensés, finissent pas faire un grand changement. On évalue ses besoins, on corrige ses mauvaises habitudes. Chacun à son niveau, à son rythme on avance et c’est ça qui fait la beauté du chemin vers le changement profond.

Vidéo : Les héros ordinaires

Article sponsorisé

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Notez la recette

Cliquez sur les étoiles pour noter la recette

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter cette recette.

Comment avez-vous trouvez cette recette ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Je suis désolée que cette recette ne vous ait pas été utile!

Améliorons cette recette !

Dites-nous comment améliorer cette recette ?

Karen du blog Cuisine Saine

Auteur culinaire spécialisée dans l'alimentation santé et les recettes sans gluten, sans lactose, sans caséine, sans oeuf ou encore sans sucre. J'ai 8 livres à mon actif. Passionnée par le lien entre l'alimentation et la santé, j'ai crée le blog Cuisine Saine en 2008 pour aider les intolérants à manger gourmand malgré les interdits.

Retrouvez moi sur : Youtube recettes sans gluten Facebook blog Cuisine Saine Twitter blog Cuisine Saine Instagram blog Cuisine Saine Pinterest

Ne partez pas, restons en contact !

Laissez-moi votre email pour recevoir directement dans votre boite mail les dernières recettes de Cuisine Saine !

Il reste simplement un lien à cliquer dans un mail que vous recevrez d'ici quelques minutes.