cuisson douce

Ce sujet a 5 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Gagnon…Lise, Il y a 1 année, 7 mois.

Affichage de 6 messages - 1 par 6 (sur 6 au total)
  • Auteur
    Articles
  • #7910 Réponse

    berthet

    Après avoir lu le dossier « cuisson », je voudrais vous faire découvrir un appareil appelé « le vitalisateur de Marion » sur : http://www.nature-vitalite.com
    Je viens d’assister à une conférence où Mme Bouguet-Joyeux présentait ce vitaliseur et ses bienfaits en cuisson.
    Je vous suggère de visiter le site et de vous renseigner sur cet appareil de cuisson douce.
    Nathalie

    #7926 Réponse

    socisse

    Bonjour,

    J’ai pu voir dans l’édition « bio contact » sur la cuisson saine de nombreuses marques qui proposent ce type de produits. Par contre, après m’être renseignée, je vois que les différences de prix sont énormes pour des produits identiques. Il faut vraiment faire attention aux arnaques. Certains vendeurs peu scrupuleux semblent s’en mettre plein les poches en surfant sur la vague du bio. Une casserole à 400 euros, il y’a tout de même un problème, c’est une question de bon sens..

    #11725 Réponse

    Karen Chevallier
    Keymaster

    J’utilise le vitaliseur depuis plusieurs mois et je le trouve vraiment très bien. Je prépare tous les petits pots de bébé avec. Au moins les vitamines sont préservées !

    #12256 Réponse

    Jessica

    J’ai aussi fait mes recherches car ce type de cuisson me tentait depuis longtemps et j’ai comparé les différentes marques. La majorité proposent le même type de matériel avec un thermomètre vissé sur le couvercle et une seule propose un système de contrôle avec une sonde qui descend dans le récipient. Le discours de cette marque m’a paru plus cohérent et ils expliquent qu’un simple thermomètre vissé sur un couvercle sans contact avec l’intérieur ne peut indiquer une température fiable d’autant plus que l’inox est un mauvais conducteur de chaleur et que le couvercle est toujours plus froid. Cela m’a interpellé et je suis donc allée chez une amie qui avait un système avec thermomètre vissé et nous avons fait l’expérience en mettant de l’eau dans le récipient. Nous l’avons ensuite fait chauffer jusqu’à ce que le thermomètre indique 60° et nous avons mesuré la température réelle de l’eau. Elle était à 95° et le test était édifiant. Je suis donc retournée au salon et j’ai acheté un récipient avec la sonde bien plus cher que ce que proposent les autres marques. Nous avons refait la même expérience et la température réelle de l’eau est bien celle indiquée par le thermomètre avec sonde. Ce matériel est bien plus cher mais il a le mérite de fonctionner sans leurrer et de permettre réellement la basse température car c’est pour cela que je l’ai acheté. Sans cela, n’importe quel récipient permettant la cuisson à l’étouffée m’aurait suffit.Je cuisine donc avec ce matériel depuis le mois de Novembre et j’en suis enchantée à tel point que j’envisage d’en acheter un second un peu plus gros. Mon amie qui avait l’autre marque s’est aussi laissée tenter suite à notre test. Pour expliquer l’écart de prix important entre cette marque et les autres, il nous a été expliqué que le fond est aussi très différent des autres et il y a d’ailleurs un numéro de brevet gravé sur chaque fond car, si les fonds triple permettent de terminer des cuissons en éteignant le gaz, leur fond à eux permet de faire des cuissons entières feu éteint ce qui évite d’avoir à surveiller sans arrêt la température. Je pratique cela au quotidien et c’est tout à fait vrai même pour des mijotages qui doivent durer largement plus d’une heure.
    Cette marque est D.E.L pour ne pas la nommer et j’ai trouvé une blogueuse qui a fait un site en utilisant cette marque.
    Voilà le lien pour celles que ça intéresse.
    https://www.chaudron-pastel.fr/2012/12/23/cuisson-basse-temperature-inox-10-18-benefices-interets-quelle-marque-choisir-del-beem-warmcook-baumstal-abe/

    #62991 Réponse

    dune78

    j’ai acheté 2 warmcook (un petit et un moyen) il y a plus de 2 ans (après étude des différents modèles existants) quand j’ai modifié mon alimentation (Seignalet) et mes modes de cuisson, j’en suis contente. Cependant, j’ai pu discuter avec des personnes qui avaient le vitaliseur de Marion depuis 20 ans (et toujours le même) et j’en ai pris un aussi il y a 2 ans (je me le suis fait offrir un noël :)).

    Pour tout ce qui est cuisson vapeur, j’utilise le vitaliseur qui est parfait et spacieux, et pour les cuissons douces, hors vapeur, les warmcook.

    Pour les 2 appareils j’éteins au bout des temps prévus et si la cuisson n’est pas complètement terminée, elle se termine tranquillement toute seule : pour le vitaliseur grâce à l’eau qui continue à chauffer en circuit fermé, et pour les warmcook parce que la triple épaisseur inox tient au chaud très longtemps.

    #101371 Réponse

    Gagnon…Lise

    Pour la cuisson douce , il ne faut pas dépasser 100C….comment mesurer cette température…quel thermomètre et comment ?…merci Lise

Affichage de 6 messages - 1 par 6 (sur 6 au total)
Répondre à: cuisson douce
Vos informations:





<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre> <em> <strong> <del datetime=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">